Prières funéraires juives

« Ô Gardien d'Israël qui ne dort pas et ne s'assoupit pas, nous sommes le peuple de tes pâturages et l'agneau qui mange de ta main. Protège-nous par ton amour. Et si dans notre deuil, notre solitude et nos moments de désolation, nous perdons notre chemin, ne nous abandonne pas, Gardien, mais ramène-nous vers la foi. »

—de Méditation

Les traditions funéraires juives sont conçues afin que les endeuillés soient en mesure de progresser dans le processus de deuil tout en démontrant honneur et respect envers la personne décédée. Certaines prières sont récitées à des moments précis dans la semaine et dans les mois après chaque décès pour permettre aux endeuillés, entre autres, d'offrir un dernier geste de gentillesse envers les personnes aimées même après leur décès.

Après un modeste service lors de l'enterrement incluant la récitation de la prière Kel Maleh Rachamim (prière de clémence) et de la kaddish des endeuillés, les personnes en deuil commenceront à observer Shiva (les sept premiers jours) et Shloshim (les 30 premiers jours). Dans le cas des enfants qui ont perdu un parent, ils passeront toute la première année à réciter ces prières en l'honneur de leurs parents. Les rituels effectués durant ce temps permettent aux endeuillés de ressentir un lien avec la communauté juive et leur donnent une routine cathartique, ainsi que l'assurance qu'ils n'aient pas oublié le décès de la personne aimée ou la bénédiction des années passées avec elle.

Si vous participez à des funérailles juives ou si vous souhaitez réconforter une personne pratiquant le judaïsme, voici une liste des prières qui sont habituellement récitées lors du service et durant la période de deuil.

 

Kel Maleh Rachamim (prière de clémence)

« Dieu empli de Miséricorde résidant dans les hauteurs, accorde le juste repos sous les ailes de la Présence Divine [...] En conséquence, que le Maître miséricordieux le protège à jamais, sous ses ailes, et enveloppe son âme dans la vie éternelle. Que Dieu soit son héritage, et puisse-t-il reposer en paix sur sa couche et nous disons : Amen. »

—De Kel Maleh Rachamim

Cette prière pour les disparus est une prière fondamentale des funérailles ou des services commémoratifs juifs et elle est aussi récitée ou chantée lors des visites de la sépulture et lors des anniversaires du décès. C'est essentiellement un plaidoyer pour que le repos adéquat des âmes des disparus soit accordé. Des versions modifiées de la prière existent pour les hommes, pour les femmes et pour les autres commémorations comme celles en l'honneur des personnes décédées en service.

La kaddish des endeuillés

« Magnifié et sanctifié soit le Grand Nom dans le monde qu'il a créé selon sa volonté. Puisse-t-il établir son royaume de votre vivant et de vos jours et des jours de toute la Maison d'Israël, promptement et dans un temps proche; et dites, Amen. »

—De La kaddish des endeuillés

La kaddish des endeuillés est récitée en l'honneur des personnes décédées afin de commémorer leurs vies. La kaddish est récitée à la fin d'un service minyan, un service de prière juif pour les endeuillés ayant lieu lors de Shiva et rassemblant au minimum dix personnes juives. Conjoints, enfants, parents, frères et sœurs réciteront la kaddish des endeuillés avant ou durant le service funéraire et encore plusieurs fois après le décès, la dernière récitation ayant lieu lors de yahrzeit (le premier anniversaire du décès). Les enfants qui ont perdu un parent réciteront la kaddish pour 11 mois avant le yahrzeit.

La prière kaddish a pour objet non pas la mort, mais le futur, l'espoir de paix et que la grandeur du nom de dieu soit pleinement reconnue. Ce rituel de prière agit comme une ancre pour a personne en deuil durant son processus de deuil et il est observé comme une coutume sacrée parmi les personnes juives.

Yizkor

Le terme yizkor, signifiant « commémoration » en hébreu, réfère aux services commémoratifs de prières ayant lieu lors de Yom Kippur, Sukkot, Passover et Shavuot. Cette lecture de prières commence le premier anniversaire après le décès de la personne aimée et elle est un moment de réflexion sincère et de commémoration. Comme les autres services de prières hébreux, ce moment permet d'offrir des gestes de gentillesse charitables au nom des personnes décédées et il permet aussi d'honorer leurs mémoires en implorant le rapprochement de leurs âmes avec celles des ancêtres disparus avant elles.

En préparation

Les fournisseurs Réseau Dignité se spécialisent dans la planification des enterrements et services funéraires juifs dans le respect des traditions et coutumes juives. Nous vous offrons les ressources et l'aide nécessaires pour honorer la personne aimée de la façon la plus respectueuse possible.