Traditions funéraires juives

Basé sur des siècles de tradition juive, le service funéraire juif adhère depuis longtemps à un ensemble de croyances fortes qui respectent les enseignements de la Torah. Bien que les juifs orthodoxes et conservateurs s'appuient toujours fortement sur ces coutumes, certains juifs réformés ont modifié les coutumes funéraires traditionnelles. Nos membres Réseau Dignité, experts en traditions funéraires juives, sont honorés d'offrir des services funéraires et de cimetière aux familles juives en accord avec les coutumes et préférences de la famille.

Si vous assistez à des funérailles juives, il est important de savoir ce que les traditions signifient. Comprendre et soutenir les opinions religieuses de la famille est une façon de rendre hommage à la personne décédée. Voici quelques coutumes et pratiques funéraires juives auxquelles vous pouvez vous attendre lors des funérailles et des jours et des mois qui suivront.

Les funérailles juives

Juste avant le service funéraire, les membres de la famille immédiate peuvent se rassembler dans une petite salle avec le rabbin pour une coutume funéraire traditionnelle, le déchirement d'un vêtement, ou keryah, ou alternativement le déchirement de rubans noirs symboliques qui sont ensuite portés par les personnes en deuil. Le déchirement d'un vêtement est un signe extérieur du deuil et de l'acceptation du décès. Durant ce moment, une bénédiction est habituellement récitée en guide de réaffirmation de foi en Dieu.

Le service funéraire juif en lui-même a souvent lieu à la maison funéraire ou près de la sépulture et occasionnellement à la synagogue. Le service doit être bref et simple, conçu pour honorer la personne aimée et pour donner une opportunité aux gens d'offrir leurs condoléances à la famille. Le service funéraire juif peut aussi inclure des lectures, des témoignages et la récitation de prières.

Durant la plupart des funérailles juives, les fleurs ne sont pas appropriées. À la place, un don peut être fait à un organisme de charité, une organisation juive que la personne parrainait ou désignée avant son décès. Un cadeau pour la famille sous forme de nourriture est bienvenu et il doit être kasher dans la majorité des cas.

Enterrement juif

Bien qu'il y a de nombreuses variations au rite funéraire juif, la plupart des juifs orthodoxes et conservateurs sont inhumés dans un cercueil simple en bois dans un site d'inhumation naturel à l'intérieur d'un cimetière juif. Ils auront reçu un bain rituel par une personne désignée nommée Chevra Kadisha et ils seront habillés d'une tenue funéraire, ou tachrachim. La Chevra Kadisha veillera aussi sur eux du moment du bain jusqu'à l'inhumation.

Les juifs réformés, qui sont les moins traditionnels au sujet des coutumes, peuvent permettre la crémation et peuvent choisir un habit différent de la tenue funéraire.

En guise de dernier geste de gentillesse envers la personne décédée, la famille immédiate et les amis proches peuvent déposer une pelletée de terre sur le dessus du cercueil au cimetière juif.

Les coutumes de deuil juives

Tout de suite après l'inhumation, l'attention se tourne vers le réconfort de la famille en deuil. Bien que chaque personne juive vivra son deuil de façon différente, il y a plusieurs coutumes de deuil traditionnelles précises qui peuvent être respectées lors d'un décès.

Shiva

Shiva est la période de deuil de sept jours observée après les funérailles. Durant l'observance de shiva, les endeuillés peuvent éviter de sortir de la maison ou d'utiliser toute forme de distraction comme la télévision ou la radio. Le but de shiva est de reconnaître, plutôt que d'ignorer les sentiments de chagrin et de peine. Une bougie commémorative peut être allumée et les miroirs peuvent être couverts pour démontrer un manque d'intérêt pour l'apparence physique. Pour certains, les aspects de cette période de deuil peuvent continuer pour 30 jours ou un an.

Sheloshim

Sheloshim dure jusqu'au trentième jour après l'inhumation. Durant cette période, les endeuillés peuvent ne pas assister aux fêtes ou aux célébrations et peuvent ne pas se raser ou se couper les cheveux. Avelut est une observance similaire qui peut aller jusqu'à un an après l'inhumation.

Yahrzeit

Yahrzeit ou « période d'un an » fait référence à la commémoration de l'anniversaire du décès et il est observé en guise de journée de souvenir. Certaines prières juives seront récitées, une bougie Yahrzeit peut être allumée et des dons faits en l'honneur de la personne aimée. Certaines familles peuvent attendre jusqu'à cette date pour dévoiler un monument funéraire pour la sépulture.

Planifier des funérailles juives

Les professionnels Réseau Dignité sont ici pour vous aider à créer un hommage parfait en l'honneur de la personne aimée. Dans certains cas, vous pourriez désirer personnaliser votre service funéraire juif. Ce serait un honneur pour nos fournisseurs Réseau Dignité de vous montrer comment.

Trouver un fournisseur juif