×

Garden Oaks Funeral Home & Crematory

13430 Bellaire Blvd, Houston, TX

OBITUARY

Maryline Bocage

July 23, 1975June 20, 2020
Play Tribute Movie

Maryline Bocage was born on July 23, 1975 and passed away on June 20, 2020 and is under the care of Garden Oaks Funeral Home.

Viewing will be held on June 27, 2020 at 9:00 am at Garden Oaks Funeral Home. Cremation at Garden Oaks Crematory.

You may leave a message for the family by clicking here.

Services

PREVIOUS SERVICES:

  • Viewing

    Saturday, June 27, 2020

OTHER SERVICES:

  • Cremation

Memories

Maryline Bocage

have a memory or condolence to add?

ADD A MEMORY
MURIELLE MERVIL

July 6, 2020

Bonjour Les garçons,

Je vous présente toutes mes condoléances.

Je garderai de Maryline un très belle exemple de foi, de douceur, d'hospitalité et d'amour pour les autres et ce sourire qui nous faisait fondre.
Je me rappelle du très bon moment que nous avions passé à faire les invitation en FRANCE il y a 2 ans pour l'assemblée avec le film de JONAS. Les gens étaient détendu quand ils voyaient son sourire et la douceur avec laquelle elle les abordait.

J'ai hâte de la revoir dans le paradis pour lui dire au combien elle nous a encouragé par son bel exemple.

Que Jéhovah puisse continuer à vous porter et à vous donner sa consolation de diverses manières. Si je peux faire quelque chose pour vous soutenir, je veux dire in a practical way, n'hésitez pas à me le faire savoir par Ma mère spirituelle et votre amie très cher MORAND Roberte.

Vous êtes dans mes prières. Bien à vous MURIELLE MERVIL

Martha Mendoza

July 3, 2020

Hermano sentimos muchísimo la pérdida de nuestra querida hermana Bocage, esperamos pronto recibirla en nuestros brazos en la resurrección. Que Jehová les de la fortaleza y consuelo que tanto necesitarán. Los amamos con todo nuestro corazón.

Anicet MAFFON

July 3, 2020

Chers Famille Zanvo et Bocage,
Nous avons été très attristés par la nouvelle du décès de notre chère Maryline.
Personnellement, mes souvenirs de Maryline remontent à l’époque où j’habitais à Bondy et où je faisais partie de l’assemblée locale de cette ville. J’ai eu le plaisir de la voir grandir et la joie de la voir progresser au point de prendre la décision de vouer sa vie à son créateur et Dieu Jéhovah. J’ai aussi eu la joie d’assister à votre mariage mon cher Amik.
Je suis donc très triste de savoir que la mort, cette ennemie l’a séparée de sa famille et de ses amis (1 Cor 15 :26).
Je n’ai pas encore eu le plaisir de vous rencontrer chers Mattéo et Enzo mais vos parents vous ont transmis un très bel héritage, leur amour et une éducation basée sur l’enseignement de Jéhovah. Votre papa, Amik continuera courageusement à le faire. Veuillez le soutenir en vous montrant coopératifs et obéissants comme vous l’êtes certainement déjà (Eph 6 :1-3). Chers tonton Marcellin et Yvette, Amik, Enzo et Mattéo, Jimmy, Angélique et Peggy, ainsi que les autres membres de la famille. Je ne peux imaginer tout ce que vous avez dû endurer depuis le début du combat de notre chère Maryline contre le cancer.
Aujourd’hui, elle ne souffre plus mais repose en paix en attendant le jour béni de la résurrection (Job 14 :14,15).
Malheureusement pour nous qui restons, son départ laisse un vide, et une douleur intense. Un mélange de tristesse, de colère de culpabilisations et de frustrations liées au sentiment d’impuissance que nous avons tous face à la mort.
Je suis d’autant plus triste de ne pouvoir être à vos côtés physiquement comme certains d’entre vous l’ont été pour ma famille et moi, il y a quelques mois lors du décès de ma mère.
Sachez cependant que je pense très fort à vous.
Je supplie Jéhovah pour qu’il vous donne la force d’endurer cette terrible épreuve et vous console et apaise (Ps 94 :19).
Nous vous embrassons tous très fort
Anicet et Gilda MAFFON

Albertine N'DOH

July 1, 2020

Amik, Mattéo & Enzo,

"Rien ne peut remplacer l'être qu'on a tant aimé, mais les précieux souvenirs qu'on a gardés le font revivre en pensée"

Vous avez de beaux, de bons et de doux souvenirs de Maryline en tant que Femme et Maman si dévouée, douce et aimante pour la laisser vivante dans vos cœurs et vos pensées....

Jéhovah est Le Dieu de toutes consolations, aussi usez et abusez de la prière pour toujours ressentir tout l'amour qu'Il vous porte. Le psaume 147:3 nous rappelle que Jéhovah "guérit ceux qui ont le cœur brisé, il panse leurs blessures."

Bon courage à vous sans oublier la famille Zanvo !

Avec toute mon amitié

Joyce Anderson

June 30, 2020

To the ones Maryline loved, Mr. Bocage, Matteo and Enzo:

Words will never be able to express the beauty of your wife/mother! She was an amazing, loving and positive woman! She always had a kind smile from her soul. Her smile and love for her family brightened me on my hardest and saddest of days!

Matteo: you were a gift to your mother and you are a loving, living memory that she has left behind! I hope you will help your dad with Enzo. Please remember her love and kindness always; share it not only with the world, but help Enzo cherish the memories you are old enough to remember as he grows in her footsteps!

I am so overwhelmed with grief knowing that the lovely family I knew has lost its most precious piece! Always remember her love for you all!

I wish I had known sooner, but my thoughts are with you all now! Praying for calm, peace in your heart and understanding in your mind!

With love and respect,
Ms. Joyce

monica mcgrann

June 30, 2020

Dear Bocage Family,

I am so so sorry for your loss. Maryline was such a lovely individual. I am here for your family if I can do anything.

Sincerely,
Monica McGrann

Marthe, Marie-Ange Claude

June 30, 2020

Votre famille représentait la douceur, la pondération, l’amour, l’écoute telle que je la conçois avec l’enseignement de notre cher père. Je garde de Maryline sa voix douce, son amour pour les autres, pour la prédication...Vivement la relève que Maryline nous gratifie de nouveau de son beau sourire. Amick mon frère nous sommes de tout cœur avec vous trois par la pensée et aussi dans la prière, je vous souhaite du courage, de la force, et toutes sortes de baumes pour le cœur, notre père pourvoira et n’oubliera pas Mateo, Enzo et toi-même. Continuez à tenir bon, et ferme l’espérance qu’avait aussi Maryline pour la revoir, c’est plus proche qu’on ne le pense. C’est là, derrière la porte. Je vous souhaite beaucoup de courage, du réconfort, de la patience... JEHOVAH notre père est là.
Famille Claude

Francine Pegues

June 29, 2020

Brother Bocage,

This is Francine Pegues from Austin-French. I am very sorry about losing your wife. It is a great loss for all of us. You are such a beautiful family; and I cannot stop thinking about Maryline and your family.

Everything that is written about Maryline in the cards sent to you is so true, and so beautifully written that the words in each card are like a beautiful flower or a beautiful bouquet of flowers. I have the same feelings and thoughts in my heart as all of the others sending cards to you. Their words express the feelings and thoughts of my heart.

The first time that I met Maryline, I was so impressed by her love, her kindness, and her quiet and mild spirit. She truly was full of the love that draws you to her and makes you want to be her friend. Her inner calm and joy, and mildness and contentment were indescribably beautiful.

My heart goes out to you and to your children. You are before my eyes and on my mind every day. I will pray that Jehovah guide you and comfort you and the children every day, and help you get through this difficult time.

My heart goes out to Maryline’s mother and father, and her sisters and brother. I pray that Jehovah will help them endure the pain that is in their hearts.

When I first met Maryline, I asked her to move to the United States to help us in the French Congregations. She said that would depend on her husband’s job. I was so happy when I saw her at an Assembly and learned that you had moved here.

I have thoroughly enjoyed seeing your family give parts on Assemblies, and the talks that you have given at Assemblies and in the congregations. You are a great asset to the congregations.

I pray that Jehovah give you and your family joy and peace, and relief from the pain in your heart.

With deep love in my heart for you and your family,

Your sister,
Francine Pegues
Austin-French

Valérie CELY

June 28, 2020

Mon cher ami Amick,

C’est avec une vive émotion et une profonde tristesse que j’ai appris la nouvelle. Bien que loin de vous, je suis proche de vous par la pensée. Vous revoir et entendre votre voix, en Guadeloupe a été pour moi un vrai bonheur. Je garderai en mémoire la douceur et la gentillesse de Maryline et je rajouterai aussi maintenant son courage. Que Jéhovah te soutienne et te porte dans ses bras éternels à travers cette douloureuse épreuve, ainsi que Matteo, Enzo, et votre famille.
Que te dire de plus mon frère ? J’imagine déjà ce jour où notre Père Jéhovah, appellera au jour de la relève et où je pourrai comme toi, serrer ma tendre Maryline dans mes bras...

Avec tout mon soutien,
Ton amie et sœur spirituelle,

Val

Aurélie Beya

June 28, 2020

À la famille Bocage et à la Famille Zanvo,

Je vous présente mes sincères condoléances. C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris le décès de Maryline. J’ai eu le privilège de la connaître, dans le cadre de mon étude biblique. Elle était pour moi et ma famille, plus qu’une enseignante.....elle était une grande soeur et comme une fille pour ma mère. Maryline est une grande perte pour nous tous....je pense très fort à Amik, Matteo et Enzo, ainsi qu’à ses proches. Vous êtes constamment dans mes prières.
Maryline reste et restera à jamais dans mon coeur. Je n’oublierai jamais sa douceur, sa générosité, son hospitalité, son délicieux chocolat chaud et son sourire. Maryline est partit physiquement, mais elle continueras à vivre dans mon coeur....aujourd’hui nous la pleurons tous...mais efforçons nous de ne jamais oublier, qu’elle a finit sa course victorieuse.
Amik, Matteo et Enzo soyez courageux, et continuez à espérer en Jéhovah....il ne vous abandonnera pas dans cette épreuve.

À Maryline, je t’aime grande soeur, repose en paix.

FROM THE FAMILY
FROM THE FAMILY
FROM THE FAMILY
FROM THE FAMILY
FROM THE FAMILY
FROM THE FAMILY
FROM THE FAMILY
FROM THE FAMILY
FROM THE FAMILY
FROM THE FAMILY