OBITUARY

Claude Beausoleil

November 16, 1948July 24, 2020
Play Tribute Movie

CLAUDE BEAUSOLEIL (16 novembre 1948—24 juillet 2020)

Je suis un voyageur que le langage invente

Claude Beausoleil, né à Montréal le 16 novembre1948 est décédé à son domicile de Montréal le 24 juillet en 2020, emporté par un cancer fulgurant. Il a publié, depuis 1972, plus d’une soixantaine de titres dont Au milieu du corps l’attraction s’insinue (Prix Émile-Nelligan), Grand Hôtel des Étrangers (Prix Alain-Grandbois de l’Académie des lettres du Québec), Fureur de Mexico (Prix Georges-Limbour), La Blessure du silence (Prix Louise-Labé), Légende intime (Prix Verlaine) et Black Billie (Prix Charles-Vildrac de la SGDL). Mémoire de neige, Mystère Wilde (Prix Heredia de l’Académie française), Jack & Billie dans le blues de la nuit , Alma et Cette Musique de Keats sont parmi ses derniers titres parus. Auteur de livres d’artistes dont Manuscrire (Augusta de Schucani), Midi solaire (Ester), Paysages électriques (Adeline Rognon), Bruissements d’origine (Lydia Padellec), Un livre de flammes (Auck), Suite nordique (Fabrice Feuilloley) et Nezahualcoyotl (Vincent Rougier). A participé à des expositions «photo et poésie» avec Denis Boutillot-Cauquil. Décoré de l’Ordre des francophones d’Amérique, directeur de la revue Lèvres urbaines, président du comité d’honneur de la Maison de la poésie de Montréal, Claude Beausoleil a été poète en résidence en France, au Québec et au Mexique. En 2011, il a été le premier Poète de la Cité de Montréal. Sa poésie est traduite dans une douzaine de langues. Claude Beausoleil était membre de la Société Oscar Wilde et de l’Académie Mallarmé.

Il laisse dans le deuil sa conjointe Yolande Villemaire, son frère Normand (Colette Pelletier ), sa soeur Lise (Julie D. Bélanger), sa soeur Liette (Guy Chagnon) ainsi que ses neveux et nièces Sandrine Pawelec, Hugo Beausoleil (Tanya Hall Moreau), Mylène Chagnon, Jasmine Chagnon (Nicolas Gaulin), son petit-neveu Éloi Lamontagne ainsi que de nombreux parents, amis et poètes québécois, français et mexicains.

Dans le contexte de la COVID, les funérailles seront célébrées dans l’intimité.

Un hommage public au poète sera rendu au poète cet automne à la Maison des Écrivains ainsi qu’au consulat mexicain à Montréal et au Marché de la Poésie de Paris qui se tiendra cette année au mois d’octobre.

Les personnes désireuses de faire un don pourront le faire sur place ou en ligne à la Fondation de la Société des Soins Palliatifs à Domicile du Grande Montréal: http://fondationsocietesoinspalliatifs.com/fr/faire-un-don

Services

  • Service Chapelle de la Résurrection

    Friday, August 21, 2020

Memories

Claude Beausoleil

have a memory or condolence to add?

ADD A MEMORY
Michel Carmel

August 16, 2020

En 1971,Claude Beausoleil était mon professeur de français à l’école St-Donat.A l’époque ,j’étais sceptique quand il disait vouloir faire carrière en poésie,mais je n’ai pu que constater sa productivité et sa persistance par la suite.Je le remercie d’avoir ouvert des horizons aux ados que nous étions en nous parlant deDenis Vanier,Josée Yvon,Henri Michaux et des surréalistes.Mes condoléances à sa conjointe et à sa famille.Dr Michel Carmel

Helene Levesque

August 15, 2020

Mes plus sincères sympathies à Yolande et famille pour cette grande perte

Sylvain Lambert

August 13, 2020

De la part du cégep Édouard-Montpetit, nous désirons vous présenter nos plus sincères condoléances.

Toutes nos pensées sont avec vous en cette période de deuil.

Sylvain Lambert, directeur général

Raymond Guy LeBlanc

August 5, 2020

Yolande, veuillez accepter nos plus sincères condoléances.

Claude Beausoleil était l’ami des poètes et de la littérature acadienne.
Nous nous sommes rencontrés à Montréal en 1981 à la Bibliothèque nationale et depuis j’apprécie votre attachement à l’Acadie : Les cent lignes de notre américanité à Moncton (1984) ; une anthologie de la poésie acadienne (1988) ; la publication de poètes acadiens dans la revue Lèvres urbaines sans oublier tous les échanges Moncton-Montréal, et au Festival International de poésie de Trois-Rivières.
Je me souviendrai de sa joie de vivre, son franc parler, sa reconnaissance de notre identité. Il avait écrit dans Les cent lignes de notre américanité : ¨… les poètes je le dis sont des anges souvent …¨
Claude Beausoleil, un grand créateur au nom inspirant porteur de lumière et de beauté.

Raymond Guy LeBlanc
Moncton

Normand Catafard

July 29, 2020

Sincères condoléances à Normand, Lise et Liette pour le décès de votre grand frère. Même si je l'avais perdu de vue depuis quelques années, le souvenir des très bons moments que j'ai passés en sa compagnie durant ma jeunesse, entre autres chez vous, est toujours demeuré intact.
Je ne pourrai pas lui rendre hommage en personne à cause des restrictions reliées à la COVID-19, mais soyez assurés que je partage votre tristesse. Bon courage. Normand.

FROM THE FAMILY

«Je suis un voyageur que le langage invente»

FROM THE FAMILY
FROM THE FAMILY
FROM THE FAMILY
FROM THE FAMILY
FROM THE FAMILY

«Je suis un voyageur que le langage invente»

FROM THE FAMILY
FROM THE FAMILY
FROM THE FAMILY
FROM THE FAMILY
FROM THE FAMILY
FROM THE FAMILY
FROM THE FAMILY
FROM THE FAMILY
FROM THE FAMILY