×

Les Salons Funéraires Guay

418 Boul. Labelle, Rosemère, QC

OBITUARY

Alain Edouard Parpal

August 18, 1948November 23, 2019

De Ste-Adèle, le 24 novembre 2019, à l'âge de 71 ans, est décédé M. Alain Edouard Parpal époux de Mme Lise Fournier.

Outre son épouse, il laisse dans le deuil son père René Parpal (feu Juliette Tankovic), ses enfants Nathalie et Nadine, ses petits-enfants, ses frères Jean-Luc (Francine) et Thierry (Carole), sa meilleure amie Valérie, ainsi que plusieurs autres parents et amis.

La famille recevra les condoléances au Complexe Funéraire Régional Guay au: 418 Boul. Labelle Rosemère

Le dimanche 1er décembre de 12h à 17h ainsi que de 18h30 à 21h30.

Une réunion de prières aura lieu en son honneur ce jour même au salon à 15h.

Vos témoignages de sympathie peuvent se traduire par des dons à la Fédération Québécoise des Société Alzheimer.

Memories

Alain Edouard Parpal

have a memory or condolence to add?

ADD A MEMORY
Alain Paquet

December 3, 2019

De la part de Gisèle et de moi, nous offrons à toute la famille nos plus sincères condoléances.

Au cours de plusieurs S.I.L.Q. , tu as su partager ton temps, ton humour, ta bonne humeur et ton entrain !

Merci pour tout ce que tu as partagé avec nous. Tu resteras dans nos meilleures pensées pour la vie.

"Requiescat in pace", repose en paix mon ami . . .

Anne Gaydier

November 29, 2019

Mon fils Corentin, qui était l'un de tes lecteurs, et moi même sommes très touchés par ton départ précoce.
Je me souviendrai de toi comme de quelqu'un de jovial toujours prêt à nous faire rire, sortant de sa poche une plaisanterie de don cru 😊
Tu va nous manquer dans les salons et plus encore.
Lise nous vous présentons nos sincères condoléances.
Alain, bon chemin...

Elodie Loisel

November 29, 2019

Mon mari et mes filles se joignent à moi pour vous adressez nos plus sincères condoléances.
Elodie

Martine Coffre-Miron

November 27, 2019

Toutes mes sympathies à la famille et amis d'Alain Parpal.
Nous étions tous deux élèves à l'école secondaire Baron Byng entre 1963 et 1967. Alain était un être exemplaire et je me souviens très bien de sa participation au Journal de l'école.
C'était un intellectuel mais il était souriant, sympathique, généreux de son temps.
Grâce à son aide, mon second roman a été publié chez Bouquinbec à Montréal. Je n'oublierai jamais ses appels, ses emails quant à la correction de mon mansucrit. J'espère qu'il aura une belle place tout là-haut car il la bien méritée. La souffrance n'a pas sa place sur terre.