×

Collins Clarke MacGillivray White Funeral Homes

307 Promenade Riverside, St-Lambert, QC

OBITUARY

Jean F. Girouard

March 16, 1925March 13, 2020

À Brossard, le 13 mars 2020, à 95 ans, est décédé l’honorable Jean F. Girouard, juge retraité du Tribunal de travail (Montréal).

Il laisse dans le deuil sa seconde épouse, Andrée Bérard, ses filles Danielle (Guy Sauvé), Andrée et Chantal, ses petits-enfants Gabrielle (Jean-Philippe Duval), Benoît et Lucas, ses arrière-petits-enfants Aurélie, Laurent et Arianne, son frère André (A. Jardeleza) ainsi que plusieurs parents et amis.

La commémoration aura lieu à une date ultérieure

Memories

Jean F. Girouard

have a memory or condolence to add?

ADD A MEMORY
Andre Prince

March 24, 2020

Bonjour Andrée,
Quelle nouvelle triste!
Nous sommes de tout coeur avec toi. Que de beaux moments n'avons-nous pas passés ensemble? Les souvenirs d'Espagne sont vifs encore et je me rappelle avec plaisir mon compagnon de classe. Grâce à vous deux, j'ai aimé mon séjour.
J'ai apprécié l'humour qui enrobait nos rencontres.
Nous sommes tristes mais nous nous sommes enrichis de la présence de Jean dans nos vies, de même que de la tienne.
Bon courage, Andrée. Nous t'accompagnons.
Hélène et André Prince

François Laporte

March 24, 2020

Chers Danielle, Andrée et Chantal,

Je viens d’apprendre avec tristesse le décès de votre père et je tiens à vous exprimer toute ma sympathie.

Je dois une fière chandelle à votre père, à votre défunte mère, à mon défunt ami François et à vous trois pour l’extrême générosité dont vous avez fait preuve en m’accueillant chez vous à l’hiver 1970 alors que je venais de perdre ma mère. Seul à Trois-Rivières, j’étais récemment devenu orphelin de père, de mère, de parrain et d’oncle tristement disparu durant la Crise d’octobre. Sans vous, j’aurais difficilement pu terminer mes études secondaires au Séminaire.

Ma reconnaissance éternelle et mes pensées affectueuses vous accompagnent tous.

Carole Mc Murray

March 22, 2020

À Danielle, Andrée et Chantal,

J'apprends par Le Devoir le décès de votre papa que j'ai connu et rencontré lors du décès tragique de votre frère François en 1973. François était un de mes grands amis à l'Université. Nous avons débuté nos études ensemble et partagions chaque jour. Je me souviens de la souffrance de votre papa et de la détresse de votre maman. François était si fier de son père. La ressemblance avec la photo du Juge Girouard est tellement forte. François me parlait beaucoup de ses sœurs. Je vous offre toutes mes condoléances pour la perte de votre père et tiens à vous dire que votre frère n'a pas été oublié.

Sincèrement, Carole
Carole Mc Murray

Suzanne Garant

March 21, 2020

Chère Danielle,

Serge se joint à moi pour t’offrir nos plus sincères condoléances à la suite du décès de ton père. J’ai de très beaux souvenirs des moments passés chez vous sur Marie-Leneuf... j’espère avoir l’occasion de te voir lors d’une cérémonie ultérieure pour nous les rappeler ces souvenirs et, pourquoi pas, rire un bon coup.

Suzanne Garant
Serge Hamel

Conrad Drolet

March 20, 2020

Chère Danielle,

C'est avec tristesse que nous apprenons , Lucie et moi, le décès de ton père. Nous te présentons, Danielle, ainsi qu’à Guy et à toute la famille, nos sincères condoléances.

Nous savons que la perte d'un être cher comme ton père ne peut se faire sans douleur, mais nous sommes persuadés que tu trouveras des forces dans tes souvenirs et que tu sauras les faire partager avec plaisir.

Conrad et Lucie

Pierre Lefebvre

March 19, 2020

Mes plus sincères condoléances à toute la famille. Les diners chez mes parents, Aline et Laval, auxquels il participait accompagné d'Andrée et des Verge, me rappelleront toujours sa vivacité d'esprit, son humour et ses coups de gueule bien à propos! À n'en pas douter, il a eu une belle vie.

Céline Gagnon

March 19, 2020

Mes plus sincères sympathies à toi Danielle, ton époux, tes enfants...ainsi qu'à toutes et tous dans votre famille.....Bien que les mots peuvent bien peu en ces tristes moments.....encore une fois mes plus profondes condoléances....xoxo

Michel Lefebvre

March 19, 2020

Mes plus sincères sympathies à toute la famille .

Je ne sais pas si mon premier message a été envoyé alors , je vous transmets mes condoléances de nouveau. Mon père Laval nous disait: Gros, grand et fort comme M. Girouard! Pour nous encourager sans doute à manger nos épinards . Mais dans la réalité, M.Girouard représentait bien cette grande force et nous inspirait. Je me souviens et mère me le répétait souvent, que j'étais un enfant Très turbulent, surtout en compagnie d' Andrée , ma petite amie d'enfance. Nous avions peinturé son balcon avant sur la rue Lorne et il nous avait bien chicanés et mon père aussi, mais il devait bien en rire par la suite avec Laval et maman Aline, les dimanches lors des BBQ ou soupers à la maison. Une pensée spéciale pour Andrée et sa famille. Michel Lefebvre
BBQs ou soupers la maison.

Biography

Né le 16 mars 1925 à Saint-Lambert, il est le fils de J.J. Girouard, quincaillier, et de Sylvia Patenaude, institutrice. Il a fait ses études à L’Académie Saint-Michel de Saint-Lambert, aux Collèges de Saint-Jean-sur-Richelieu et de Salaberry-de-Valleyfield (B.A.), à l’Université Laval (B. Soc. et M. Économique) et à l’Université de Montréal (LL.B.).

Au cours de ses études, il fut directeur du Cécilien, journal des élèves et président-fondateur de l’A.J.C. à Valleyfield; semi-finaliste, puis finaliste, pour représenter Valleyfield au concours de Radio-Canada : Nos collèges au micro. Il a été le premier directeur de la Coopérative Universitaire à l’Université Laval.

Il fut conciliateur et secrétaire au Service de conciliations et d’arbitrage, division de Montréal, au ministère provincial du Travail.

Admis au Barreau en 1952, il devint le premier conseiller juridique pour le Conseil des ports nationaux, au port de Montréal. En 1958, il joignit le cabinet de Mes Maurice Riel et Clermont Vermette à Montréal, puis en 1961, celui du Batonnier François Nobert et de Mre Pierre Garceau à Trois-rivières; à ce cabinet, s’ajoutèrent ensuite Mres Alfred Vigeant, Marcel Beaumier, Michel Richard, Jean Normand, etc.

Au cours de sa carrière, il a agi comme arbitre ou comme membre de divers conseils d’arbitrage, à titre de procureur ou de négociateur patronal dans divers conflits en relations de travail. A titre de représentant patronal, il fut membre du Conseil supérieur du travail (aujourd’hui Comité consultatif de la main-d’œuvre). Au Barreau, il a participé à divers comités de discipline, de révision de législation, de formation permanente, etc.

Il a été membre du Comité de législation de travail de l’Association du Barreau canadien. Il a été président des comités de discipline formés selon le Code des professions, pour les optométristes et les diététistes et conseiller juridique et négociateur de diverses entreprises d’affaires ou de services et de diverses associations et groupements d’employeurs. Il fut membre honoraire à vie de l’Ordre des conseillers en ressources humaines et en relations industrielles agrées du Québec (CRIA).

Il a été président-fondateur de la Caisse populaire de Saint-Lambert, en 1958; président du Jeune Barreau de Trois-Rivières en 1964; président-fondateur de l’Association des parents au Séminaire de Trois-Rivières en 1968. Président du Conseil régional des associations de parents des Vieilles Forges en 1968-69; président-fondateur puis secrétaire de Pro Organo Mauricie, de 1971 à 1976; membre du conseil d’administration du Séminaire de Trois-Rivières, de 1970-1975; membre du Conseil d’administration du Concours de Musique du Québec. section de Trois-Rivières de 1972 à 1975; premier conseiller au Barreau de Trois-Rivières et membre du Conseil général du Barreau, 1973-1974 Nommé Conseiller de la Reine en 1976.

Le 1er mars 1976, il a été nommé juge à la Cour du Québec et au Tribunal du travail (Montréal). Il a siégé au Conseil d’administration de la Conférence des juges en 1981 et 1982. Il a siégé en suppléance occasionnelle à la Chambre de la jeunesse à Montréal.

L’honorable juge Jean Girouard fut marié à Cécile Drolet, fille de Arthur Drolet, industriel de Québec, et de Blanche Kirouac. Ils ont eu 4 enfants : François (décédé accidentellement le 17 juin 1973), Danielle, Andrée et Chantal. Il s’est remarié à Andrée Bérard, fille de Philippe Bérard, officier scolaire de Trois-Rivières, et de Berthe Rochefort.